Testimonial 1

Tout d’abord, je suis venue parce que j’avais déjà expérimenté par le passe les bienfaits de l’hyperbare pour préparer mon corps a une grosse chirurgie et par la suite pour en récupérer plus rapidement. Ce fut effectivement le cas en 2012 lorsque j’ai eu une double mastectomie avec reconstruction pour un cancer du sein.

Puis en novembre 2016, j’ai fait une rechute du cancer au sein avec cette fois-ci des métastases au cerveau, aux poumons et aux os. J’ai décidé de reprendre des séances hyperbare pour garder les cellules cancéreuses d’oxygène (on sait qu’elles ne peuvent pas survivre en milieu oxygéner) et pour aider à réparer mes os.

– Sophie B., cancer patient 

Lire la suite